Des manipulations de la végétation entièrement mécanisables pour contrôler la pourriture grise

10.03.2015

Les travaux de recherches menés au cours de la deuxième période (P2) de la tâche 2.2 du projet (Amélioration de la tolérance au Botrytis grâce à des manipulations de la végétation) ont permis d’obtenir de nouvelles acquisitions  sur la possibilité de limiter ou de contrôler partiellement le Botrytis grâce à des manipulations de la végétation entièrement mécanisables. Par exemple, le JKI a mis en évidence que les vignes conduites en taille semi-minimale présentaient moins de dégâts de Botrytis en comparaison avec de vignes menées de manière traditionnelle ; l’ISA et l’ITQB ont montré qu’un effeuillage avant la floraison permettait de réduire considérablement la compacité des grappes et de limiter (même si les résultats obtenus ne sont pas statistiquement significatifs), l'incidence de la pourriture grise en 2014, millésime particulièrement humide; l’UCSC a obtenu des résultats comparables sur le cépage blanc Ortrugo et a noté une réduction des dégâts de Botrytis et une meilleure qualité de raisin; le GRC et l’UCSC ont démontré sur Riesling et Barbera que l’application d'anti- transpirants ne modifiait pas la morphologie et la taille des baies. Cependant, le traitement a permis sur Barbera de découpler l’accumulation des sucres et des anthocyanes. Alors que l'accumulation des sucres a été retardée, celle des anthocyanes n'a pas été perturbée.

 
 
European Union
Innovine est un projet collaboratif européen qui a reçu un financement du 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne pour la recherche, le développement et la démonstration technologique dans le cadre de l’accord de subvention n° 311775.
Mentions légales - Plan du site - copyright Innovine ©2013