Pour accéder à la fiche de présentation de l’un des partenaires, cliquez sur son drapeau sur la carte.

Partenaires

Le consortium InnoVine est composé de 27 partenaires et implique plus de 100 chercheurs en viticulture et en œnologie ou producteurs de vins. Les partenaires du projet proviennent de 7 pays européens représentant la majorité des surfaces viticoles européennes et offrant des conditions environnementales, économiques et sociales contrastées.

Les équipes impliquées couvrent un large éventail de disciplines scientifiques en lien avec la viticulture (génétique de la vigne, sélection, physiologie, écologie, épidémiologie, pathologie) ou possèdent une solide expertise technique en termes de statistiques, de phénotypage, de bases de données, de modélisation, d’outils d’aide à la décision (OAD) ou de développement de dispositifs de surveillance. La moitié environ des partenariats est publique, l'autre moitié est composée d'organisations privées comprenant des PME, une grande entreprise vinicole et une pépinière coopérative.



Contact



Mr. Reinhard Töpfer
JKI-Institute for Grapevine Breeding Geilweilerhof
76833 Siebeldignen
Allemagne
Tel. +49 634 541 115
Site: www.jki.bund.de

Julius Kühn-Institut (JKI)

Compétences

Le JKI Geilweilerhofis est un institut public de sélection de la vigne publique financé par le Ministère fédéral allemand de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Protection des consommateurs. Il est en charge de la sélection de nouvelles variétés de vigne combinant haute qualité des vins et résistance aux maladies fongiques dans une optique de viticulture durable en Allemagne. En outre, il s’occupe du conservatoire allemand de cépages composé d’environ 3000 origines. Plus de la moitié de cette collection est constituée de génotypes conférant des résistances provenant essentiellement d'espèces de Vitis américaines. Il est le coordinateur de la Deutsche Genbank Reben et gère les bases de données internationales sur les ressources génétiques (www.vivc.de et www.eu-vitis.de). L'institut réalise de la sélection assistée par marqueurs. Des marqueurs ont été développés avec succès pour l'oïdium, le mildiou et le phylloxéra.

Rôle

Au sein du WP1, le JKI testera et contribuera à l'amélioration d’outils non-destructifs de phénotypage. Dans le cadre du WP2, le JKI mettra à disposition des vignes avec des cépages et des obtentions testés à différents régimes de protection. Un deuxième essai visera à comparer différents systèmes de gestion. Dans le WP3, le JKI-Gf participera à l'exploitation des ressources génétiques, au développement de marqueurs et à la production de matériel végétal pour une pré-sélection en commun.

Personnes clés impliquées


Le Docteur R. Töpfer est à la tête de l'Institut de sélection de la vigne Geilweilerhof et coordonne son équipe. Ses thèmatiques de recherche concernent la sélection de la vigne, la génomique et les ressources génétiques de la vigne.


Le Docteur R. Eibach est à la fois sélectionneur et viticulteur. Il gère le programme de sélection. L’application de la sélection assistée par des marqueurs est devenue une procédure de routine. Il effectue des essais sur le terrain en comparant les cépages et les conditions de gestion.


Le Professeur E. Zyprian (PhD) enseigne à KIT. Elle a établi les premières cartes génétiques et est pionnière dans l’établissement de nouveaux systèmes de marqueurs. Ses principaux intérêts sont la cartographie génétique et la dissection moléculaire des traits. Elle coordonnait le projet KBBE GRASP.


Le Docteur L. Hausmann travaille sur la génomique en dévoilant un locus associé au phylloxéra et sur l’identification de loci de résistance au Black Rot. Il est associé au projet trilatéral.

Ressources matérielles

Le JKI-Gf exploite environ 20 ha de vignes et une collection de cépages comprenant plus de 3000 cépages, obtentions et espèces de Vitis sauvages. Le phénotypage pour la résistance aux maladies (mildiou) est réalisé depuis plus de 10 ans sur ce conservatoire. Il possède des équipements pour le génotypage (ABI 3130XL) et les analyses de transcrits et SNP (Fluidigm Biomark). Le phénotypage au vignoble est réalisé selon des critères OIV et pour la qualité du vin grâce à des analyses de moûts par IRTF, GC et GC / MS pour les composés aromatiques, chromatographie en phase liquide pour les acides aminés et les anthocyanes.

 
 
European Union
Innovine est un projet collaboratif européen qui a reçu un financement du 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne pour la recherche, le développement et la démonstration technologique dans le cadre de l’accord de subvention n° 311775.
Mentions légales - Plan du site - copyright Innovine ©2013