Pour accéder à la fiche de présentation de l’un des partenaires, cliquez sur son drapeau sur la carte.

Partenaires

Le consortium InnoVine est composé de 27 partenaires et implique plus de 100 chercheurs en viticulture et en œnologie ou producteurs de vins. Les partenaires du projet proviennent de 7 pays européens représentant la majorité des surfaces viticoles européennes et offrant des conditions environnementales, économiques et sociales contrastées.

Les équipes impliquées couvrent un large éventail de disciplines scientifiques en lien avec la viticulture (génétique de la vigne, sélection, physiologie, écologie, épidémiologie, pathologie) ou possèdent une solide expertise technique en termes de statistiques, de phénotypage, de bases de données, de modélisation, d’outils d’aide à la décision (OAD) ou de développement de dispositifs de surveillance. La moitié environ des partenariats est publique, l'autre moitié est composée d'organisations privées comprenant des PME, une grande entreprise vinicole et une pépinière coopérative.





Prof. Mario Pezzoti
Università degli studi di Verona
Strada Le Grazie, 15
37134 Verona
Italie
Tel. +39 045 802 7951
Site: www.univr.it

Università degli Studi di Verona (UNIVR)

Compétences

L’UNIVR-DB est basé dans le Département de Biotechnologie, de l’Université de Vérone (VU). Les principales compétences du groupe sont la génétique végétale, la biologie moléculaire, la pathologie végétale et la biotechnologie. Le groupe possède une expertise reconnue et des équipements pour l'analyse à grande échelle de l'expression génique par puces à ADN et par les technologies de séquençage de nouvelle génération. Après l'achèvement du projet de séquençage du génome de la vigne auquel l’UNIVR a participé, le centre de génomique fonctionnelle a élaboré les premières puces à ADN à l’échelle du «génome entier" de la vigne. Cette réalisation apporte la preuve à l’ensemble des transcrits identifiés sur la vigne.

Rôle

L’UNIVR-DB participera au WP1 et réalisera des expérimentations afin d’évaluer les réponses du transcriptome de la vigne à la plasticité phénotypique et aux stress abiotiques induits par les techniques viticoles et la sécheresse.

Personnes clés impliquées


Le Professeur Mario Pezzotti est professeur de génétique végétale et dirige un groupe de génétique et de génomique. Il possède 30 ans d'expérience en génétique et en biotechnologie du pétunia et du tabac et a participé à l'élaboration de la première séquence du génome de la vigne. Il a publié plus de 60 articles dans des revues scientifiques internationales et a été impliqué dans le développement d'un grand nombre de projets scientifiques nationaux et internationaux. Il a également œuvré en tant que consultant auprès de l'UE, NSF et BARD.


Le Professeur Massimo Delledonne est le directeur du Centre de génomique fonctionnelle à l’Université de Vérone. Il possède 25 ans d'expérience sur les interactions et la génomique des pathogènes des plantes, y compris le développement de la première séquence du génome de la vigne. Il a publié plus de 60 articles dans des revues scientifiques à fort impact, a été impliqué dans des projets nationaux et internationaux et a agi comme jeune chercheur de l’EMBO et consultant pour l'EFSA et l'UE.


Le Docteur Sara Zenoni est professeur assistante en génétique végétale avec 12 ans d'expérience dans la biotechnologie végétale en particulier dans les  analyses génétiques fonctionnelles des plantes sur différentes espèces végétales dont le pétunia et la vigne. Elle est également responsable d'un projet national sur la viticulture.


Le Docteur Diana Bellin est professeur assistante en génétique végétale avec 15 ans d'expérience dans la biotechnologie végétale en particulier sur les interactions plante-pathogène et la cartographie génétique de la résistance de la plante.


Le Docteur Annalisa Polverari est professeur assistante en phytopathologie avec plus de 20 ans d'expérience dans les interactions entre les pathogènes et les plantes. Elle s'est concentrée sur l'analyse transcriptomique de l'interaction de la vigne et du mildiou.

Ressources matérielles

L’UNIVR-DB sera le centre pivot au sein duquel seront réalisées l’ensemble des analyses transcriptomiques du projet. L’UNIVR-DB garantira la disponibilité et l’efficacité de sa plate-forme transcriptomique et apportera un appui solide pour les analyses bioinformatiques et statistiques.

 
 
European Union
Innovine est un projet collaboratif européen qui a reçu un financement du 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne pour la recherche, le développement et la démonstration technologique dans le cadre de l’accord de subvention n° 311775.
Mentions légales - Plan du site - copyright Innovine ©2013