WP3: Exploiter la diversité génétique de la vigne

Objectifs

Les objectifs du WP3 sont :

  1. d’exploiter les ressources génétiques de la vigne afin de sélectionner des génotypes présentant une résistance élevée contre des stress biotiques (champignons, insectes) et abiotiques (sécheresse, chaleur). L'évaluation sera réalisée grâce à des outils génomiques et à plusieurs techniques de phénotypage (établies et nouvelles)
  2. de fournir grâce aux données d'évaluation des ressources génétiques, la base d'une initiative d'amélioration de la vigne impliquant un effort européen de pré-sélection concerté
  3. de choisir des clones intéressants pour la composition de leurs baies en réponse à la température et à la sécheresse. Les clones restants seront soigneusement conservés en collections pour être mis à disposition d'autres projets de recherche et de développement.

Contexte


Au cours des dernières décennies, la sélection de la vigne a été axée sur des critères de qualité du vin, de résistance au mildiou et à l’oïdium et dans une moindre mesure, de tolérance aux stress abiotiques. Partout dans le monde un nombre plutôt limité de donneurs de résistance a été utilisé afin d’élaborer une première série de cépages hautement qualitatifs et résistants aux champignons. Ces cépages seront testés au sein de ce WP3. En matière de matériel végétal, il est indispensable de continuer à rechercher de nouvelles sources de résistance. Le développement d’outils de génomique, de techniques et de stratégies améliorées de phénotypage a permis de révolutionner la sélection de la vigne. Les nouveaux programmes de sélection doivent maintenant prendre en compte à la fois, les principales maladies fongiques et les ravageurs, les stress abiotiques (sécheresse, chaleur) ainsi que les facteurs de qualité du raisin (sucres, acides, couleur, composés phénoliques, arômes et précurseurs). Une exploitation efficace des ressources génétiques de la vigne dans le cadre d’un programme européen concerté de pré-sélection permettra d'échanger efficacement sur le matériel végétal obtenu (clones, voie d’introgression, pseudo rétro-croisements, voie pyramidale) et les outils moléculaires. InnoVine contribuera à l'élargissement de la base de résistance en relation avec la qualité de plusieurs façons. La première sera basée sur un screening de nouvelles sources de résistance aux principales maladies rencontrées en viticulture (oïdium, mildiou, pourriture noire et phylloxéra) et pour lesquelles des approches génétiques sont envisageables. La seconde reposera sur un examen des ressources génétiques dans une optique d’adaptation aux contraintes environnementales en relation avec la qualité à partir des stratégies de modélisation et de phénotypage développées dans le cadre du WP1. Le troisième consistera à développer pour les années à venir, des stratégies de résistance pyramidale sur les cépages internationaux. Les résultats de ces efforts de screening seront accessibles via la base de données européenne Vitis. Des marqueurs pour les résistances/tolérances nouvelles seront établis dans certains cas. Le pyramidage sera construit par introgression et/ou par sélection à partir de résistances déjà développées par les partenaires d’InnoVine, caractérisées dans le WP2 et testées au sein du WP4.

Responsable du Work Package


Dr. Reinhard Töpfer
JKI – Institute for Grapevine Bredding Geilweilerhof
76833 Sibeldignen
Germany

Autres partenaires impliqués

INRA, CSIC, ISA, PTE, IGA, UNIVR, UNIMI, ABI, IFV (ENTAV), FORCE A et VCR

 
 
European Union
Innovine est un projet collaboratif européen qui a reçu un financement du 7ème Programme Cadre de l’Union Européenne pour la recherche, le développement et la démonstration technologique dans le cadre de l’accord de subvention n° 311775.
Mentions légales - Plan du site - copyright Innovine ©2013